Menu

Tu vires, tu ruses, tu viruses !


Le comparatif anti-virus le plus complet jamais réalisé !!!

Comme beaucoup d'autres sur le net, Muchmuch se demande quel est le meilleur anti-virus pour son ordinateur.
Je décide de vous faire profiter du petit test réalisé pour l'occasion.

Les candidats potentiels

Ils sont nombreux à se battre farouchement sur ce segment, c'est que le marché est juteux !

  • Le client est captif (abonnement annuel) ;
  • Le marché est inépuisable
    Je sais détecter et éradiquer les virus, je sais donc en fabriquer et les diffuser – par exemple lors des mises à jour :).

LEs antivirus, un marché juteux.

Mon choix sera arbitraire, mais après tout guère plus que ceux des blogs qui traitent déjà le sujet.

Ainsi pour les versions 2015, voici quelques classements trouvés.
Allez faire  un choix dans ce foutoir !

Site 1

  • Bitdefender ;
  • Kaspersky ;
  • McAfee ;
  • Norton ;
  • Trend Micro Titanium ;
  • Avira ;
  • BullGuard ;
  • eScan ;
  • ZoneAlarm Antivirus + Firewall ;
  • G Data.

Site 2

  • G Data ;
  • ESET NOD32 ;
  • Bitdefender ;
  • Kaspersky ;
  • Avast ;
  • Avira ;
  • F-Secure ;
  • Norton security ;
  • McAfee ;
  • Windows Defender.

Site 3

  • AhnLab Internet Security ;
  • Avast Free AntiVirus ;
  • AVG Internet Security ;
  • Avira Antivirus Pro ;
  • Bitdefender Internet Security ;
  • ... ;
  • Norton Norton Security ;
  • Panda Security Free Antivirus ;
  • Quick Heal Total Security ;
  • ThreatTrack VIPRE Internet Security ;
  • Trend Micro Internet Security ;
  • Microsoft Windows Defender.

Site 4

  • Bitdefender ;
  • Kaspersky ;
  • Eset Smart ;
  • GData InternetSecurity ;
  • Norton Security ;
  • F-Secure Internet Security ;
  • McAfee Internet Security ;
  • Panda Internet Security.

Les qualifiés

Aucun éditeur n'ayant souhaité me rémunérer pour être en tête du classement, je serais le plus objectif possible.

Le prix n'est pas un critère pertinent. Ils sont tous entre 20,00 € pour 1 poste à 50,00 € pour 3 ou 5 postes.
Puis en regard des résultats fantaisistes des tests, autant prendre un gratuit.

Protocole de sélection

J'ai écrit le nom de l’antivirus sur des petits papiers que j'ai déposé dans un sac.

J'ai demandé à mon perroquet d'en piocher quatre.

Le tirage est garantie par huissier, rôle joué pour l'occasion par mon poisson rouge qui bulle sur le bureau.

Mon poisson rouge.

Si l'outil ne m'inspire pas, je demande un nouveau tirage. Mon perroquet parle mais ne sait pas compter, et mon poisson rouge a déjà oublié.

Le cas Microsoft Windows Defender

C'est comme si je demandais à un bankster de gérer mon budget au mieux de mes intérêts plutôt que les leurs.

Et Windows, n'est pas loin d'être lui-même un virus.

Les sélectionnés

  • Avast, le plus utilisé après Microsoft Windows Defender (mais c'est triché) ;
  • Norton, parce qu'un historique du monde informatique ;
  • Kasperski, qui a eu son heure de gloire chez les geeks ;
  • Bitdefender, pour en avoir un autre.

Le con part hâtif

La poudre aux yeux

Il n'est pas nécessaire d'avoir des bras de camionneur pour transporter les boites, c'est le moins que l'on puisse dire.

Les éditeurs ont bien compris que les geekettes représentaient un marché important et que le format .PDF était plus adapté.

Boite antivirus Kaspersky.

Kaspersky se démarque dans cette course à l'anorexie par un package digne des années 80.

L'épreuve du feu

Dans ces conditions, il n'a pas été facile de tester la documentation papier.

Conséquence du point précédent, seule la documentation de Kaspersky m'a permis de démarrer le barbecue.

antivirus passé au barbecue.

La carte de garantie d'Avast en papier glacée est tout simplement inutilisable.

Le carnet de Norton avec la liste mondiale des revendeurs, brûle bien, trop bien car il se consume trop vite.

Le point revient encore à Kaspersky qui se détache nettement.

Le support

Le lancer de CD

Nos techniciens ont procédés à un test de lancer de CD.

Mêtre ruban en forme de CD.

Dans cette épreuve, le poids est le facteur principal qui sera évalué.

  • Avec ces 2,8 Go, Bitdefender trop lourd c'est planté dans la bouse à nos pieds ;
  • Kaspersky qui nécessite 480 Mo n'a pas résisté à une brusque rafale de vent, et c'est perdu définitivement dans la nature ;
  • Avast et Norton finissent exæquo en tête avec 2 Go.

Ce critère, n'est pas rédhibitoire, quoi que vous fassiez, avec le temps, ils engorgerons tous votre disque dur.

Test de l'acide

L'étape suivante réside dans le test de résistance du DVD d'installation.

Pour ce faire les galettes ont trempées toute une nuit dans l'acide.

DVD fondu à l'acide.Autant vous prévenir, aucun support n'a passé le test.
Moralité, faite une copie de secours de votre DVD d'installation.

L'installation

Installation Avast - Google.

Un logiciel de sécurité qui me propose d'installer Google Chrome, société bien connue pour sa transparence et son respect de l'utilisateur, je suis pris d'un doute...

Test d'intelligence

Partant du postulat qu'un antivirus est inutile tant que celui entre la chaise et le clavier ne sera pas éradiqué, nous avons tester l'ouverture et la fermeture des logiciels.

Pour réaliser cette tâche simpliste, Avast demande uniquement 128 Mo de mémoire vive, là où Norton réclame 2 Go (peut-on encore dire que sa mémoire est vive ?).

La détection

Nos experts vous demandent de ne pas reproduire le test d'infection chez vous. Nous dégageons toute responsabilité en cas de propagation incontrôlée.

Infection coronoravirus sur clé USB.

  • Nous avons pris la souche la plus virulente du coronavirus ;
  • À l'aide d'une pipette, nous avons infectée une clé USB ;
  • Après un temps d'attente nécessaire à la propagation de la bête, nous l'avons introduite dans l'orifice du Petit.Con ;

Il ne reste plus qu'à mettre nos concurrents à l'épreuve.

La déception

Vous le croirez ou pas, aucun n'a passé le test avec succès !

Capacités de partage

Ils restaient à savoir si nos logiciels étaient conviviaux et ouvert aux autres.

Après étude, il semble qu'ils aient une vie sociale des plus riches communiquant allègrement avec les corsaires du net.
Et je ne suis pas le seul à le dire.

Ils sont d'une timidité maladive, n'osant vous avouer qu'à demi-mot, qu'ils parlerons de vous avec éloge à qui clamera vous aimez bien profond.

Trouver l'antidote

Il y a une égalité parfaite et il est impossible de départager nos concurrents sur ce terrain (viral ?).

Antivirus antidote.

Les cracks et numéros de licences sont facilement accessibles dans toutes bonnes pharmacies.

L'avis de la rédaction

Nous avons conclu que virus est la déclinaison latine de notre verbe virer (je vire, tu vires, etc.).

Note de la rédaction

Il semblerait que nos informaticiens maison, n'aient pas vraiment compris ce qu'était un comparatif.

Nous, nous excusons et recherchons activement une personne capable de traduire le compte-rendu des réunions de rédaction en langage binaire.

Restez informé

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez l'actualité du blog dans votre boite aux lettres.

Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain. * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.