Menu

De la binouze au binaire


Moi, y'en a parler binaire

Les câbles prennent une valeur

Pour ceux qui ont tenu jusque-là, cela risque de ne pas durer.

Le fil électrique prend une valeur comme le 1° centimètre prend la valeur 1, le 2° centimètre la valeur 2. Je peux faire le même constat avec mes doigts, le 1° vaut 1, le 2° prend la valeur 2.

L'incrémentation entre les valeurs n'est pas toujours de 1 (1 - 2 - 3) ou un multiple de 10 par exemple avec le quart-d'heure qui vaut 15 fois 1 minute, ou l'heure 3600 secondes.

  • le premier câble prend la valeur 1 ;
  • le second la valeur 2 ;
  • le troisième la valeur 4 ;
  • le quatrième la valeur 8 ;
  • le cinquième la valeur 16 ;
  • le sixième la valeur 32 ;
  • le septième la valeur 64 ;
  • le huitième la valeur 128.

Pour les bits, l'incrémentation se fait en puissance de 2. Chaque câble prend pour valeur le double de la valeur du câble précédent.

Le binaire, un truc d'informaticien, êtes-vous sûr !

Prenons le cas de votre filiation.

  • Au premier niveau, vous avez une personne, vous ! Le câble 1 prend la valeur 1.
  • Au second niveau, vous avez deux parents, maman et papa. Le câble 2 prend la valeur 2.
  • Au troisième rang, vous avez quatre ancêtres, vos grand-parents. Le câble 3 prend la valeur 4.
  • Au quatrième rang, il y a huit arrières grand-parents. Le câble ?? prend la valeur 8.
  • Au cinquième, 16 personnes. Le câble 5 prend la valeur ??
  • Au sixième, nous avons 32 ascendants. Le câble ?? prend la valeur ??
  • Au septième, 64 aïeuls.
  • Au huitième rang de la filiation, il y a 128 anciens.
Association bits/valeurs.

Figure 19 : Les bits possèdent une valeur.

– Combien prendrait le 9° câble s'il existait ?
Ceux qui ont répondus 256 (128 * 2), gagnent 1 point, avec 300 000 points ils reçoivent un paquet de fraises "Tatagaga" (contre remboursement, frais de port à votre charge).

 Vous savez quoi ? Vous comptez déjà en binaire !

Vous invitez votre filiation directe au restaurant, combien de places devez-vous réserver ?
Vous additionnez le nombre de personnes impliqués.

Jusqu'au niveau 3, il y a 7 personnes impliqués – Vous + vos 2 parents + vos 4 grand-parents.

Ainsi, si les 3 premiers câbles sont allumés, nous avons écrit la valeur 7.

 Additionner certains rangs

Lorsque j'appuie sur la touche (l'interrupteur) [a], les câbles (bits) 1, 6, 7 reçoivent le courant. Ces 3 câbles ont pour valeur :

  • le premier => 1 ;
  • le sixième => 32 ;
  • le septième => 64.

Pour la touche [b], le courant ne passera plus dans le premier câble mais dans le second qui prend pour valeur 2. Nous aurons pour [b] les valeurs 2, 32, 64.

Pour la touche [c], le courant passera dans les mêmes fils que pour la touche [b], mais en plus, le premier fil sera allumé.
Nous avons donc les bits 1, 2, 6, 7 qui s'allument soit les valeurs 1, 2, 32, 64.

Les touches prennent une valeur, le code ASCII

Reprenons la touche [a]. Nous avons les fils 1, 6, 7 "allumés", qui portent respectivement les valeurs 1, 32, 64

Schéma exemple de calcul d'une valeur pour la touche a en minuscule.

Figure 21 : Vous pouvez compter avec les bits d'un octet.

Nous pouvons additionner ces 3 valeurs. En traduction informatique, nous dirions, – Nous faisons l'addition des bits à 1.

Addition de bits pour la touche a minuscule.

Figure 22 : La valeur des bits s'additionnent pour fournir une autre valeur.

Nous pourrions dire que la touche [a] qui se note en binaire (sur un octet) 01100001, porte la valeur "97". Nous pouvons dire plus directement que la valeur "97" s'écrit 01100001 en binaire ou que la représentation binaire 01100001 vaut la valeur "97".

– Vous avez compris ce principe ? Bravo, vous avez compris le binaire ! La suite c'est bonus.

– Oui, quoi, qu'est ce qu'il y a mamie !.. C'est quoi le binaire ???
Allez traverser quelque part à un feu rouge, mais choisissez de préférence une route très fréquentée et rapide, si le feu peut être à la sortie d'un virage, c'est encore mieux !

Nous pouvons étendre ce principe à toutes les touches.

Exemples de codes associés aux touches.

Figure 23 : Exemples de valeurs que prennent les touches du clavier.

La touche [c] reçoit le courant dans les fils en positions 1, 2, 6, 7.

PositionValeur
Total99
11
22
632
764

Pour les chiffres, le principe est le même, ce sont des touches comme les autres, qui font partie des 255 caractères disponibles.

L'interrupteur [1] allume les câbles 6 et 5 soit les valeurs 32 et 16 qui en les additionnant donne 48.

Pour le chiffre [2], les câbles 6, 5, 1 sont utilisés pour donner l'addition : 32 + 16 + 1 = 49.

Le cas des majuscules

Et si nous voulons une majuscule ? En passant le clavier en majuscule, le sixième fil de valeur 32 est éteint.

La valeur du [A] majuscule c'est la valeur du [a] minuscule soit 97 moins la valeur de la touche majuscule soit la valeur 32.

Schéma pour déterminer la valeur de la touche a.

Figure 24 : Valeur de la touche "a" en minuscule.

Le [A] majuscule aurait donc la valeur 97 - 32 soit 65. Le [B] majuscule la valeur 98 - 32 soit 66, le [C] majuscule la valeur 99 - 32 = 67.

Schéma de calcul pour passage version minuscule à majuscule.

Figure 25 : Valeur de la touche "A" en majuscule.

On donne un nom à ce code que possède une touche, le code ASCII (prononcez aski) pour "American Standard Code for Information Interchange".

Une touche est donc associée à un code numérique.

À cheval sur les mots, à ski sur les lettres

Si vous avez compris ce qui précède, alors vous avez compris votre clavier.

Chaque touche du clavier possède un code numérique qui représente les câbles qu'elle allume.

Le [a] porte le code 97, le [b] le code 98. En majuscule, le [A] c'est la valeur 65 et le [B] la valeur 66.
Quant aux chiffre, le [1] c'est le code 48 et le [2] le code 49.

Exemple de codes ASCII.

Figure 26 : Exemples de codes ASCII.

La table ASCII

Tous les codes sont identifiés dans un tableau. Ce tableau s'appelle la "table ASCII".
Tous les ordinateurs connaissent ces codes.

Portion table ASCII.

Figure 27 : Table ASCII.

Certains codes de la "table ASCII" n'existent pas tel quel sur le clavier, par exemple les majuscules accentuées ou certains symboles comme le cube (³). Il est possible d'utiliser le code ASCII pour les afficher mais là n'est pas notre propos.

Ma touche se propage

Mes 8 câbles, sont reliés à l'ordinateur (UC) par le fil du clavier (les autres méthodes ne changent rien au principe).
Derrière la prise du clavier sur l'ordinateur, 8 autres câbles transportent le courant jusqu'à 8 "cases" de la mémoire de l'ordinateur (RAM).

Si j'ai appuyé sur la lettre [e], les "cases" ou plutôt les bits 1, 3, 6 et 7 de la mémoire réservée à ma touche s'allument, les autres restent éteintes.

Schéma du transport des bits du clavier à la ram.

Figure 28 : Les bits de la touche "e" transférés dans la mémoire de l'ordinateur.

Comme une file d'attente, les 8 bits de la RAM réservées à ma touche attendent d'être traitées par le système, puis continuent leur chemin.

Restez informé

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez l'actualité du blog dans votre boite aux lettres.

8 Commentaires

  1. Patrice Lorme 7 novembre 2014 at 12 h 29 min

  2. Roger 8 novembre 2014 at 9 h 24 min

  3. Fred 19 novembre 2014 at 3 h 38 min

  4. idfixe76 23 novembre 2014 at 20 h 56 min

    • Jean-Michel 24 novembre 2014 at 10 h 22 min

Laisser un commentaire


Répondre à idfixe76 Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain. * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.